Blog

Nada Rezq, nov 2012 > juillet 2013

nada

Nada Rezq est étudiante en Art à Alexandrie en Égypte. Elle a passé 10 mois à l’école supérieure d’art d’Aix-en-provence, dans le cadre d’un programme d’échange avec la Faculté des Beaux-arts d’Alexandrie. (Programme Med Cap Accueil, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Au sein de l’atelier vidéo de l’école, Nada Rezq se forme à ce médium et participe à LaboFictions, réseau vidéo méditerranéen avec une exposition présentée dans la galerie de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence, lors de l’Atelier méditerranéen de création vidéo du 1er au 12 juillet 2013 : Azan

summercamp5

Présentation de l’exposition Azan
L’exposition se compose de quatre pièces entre vidéo et photographie et traite sous différents aspects des questions d’identité et de patrimoine soulevées par la révolution.
Nada Rezq s’est nourrie de l’expérience vécue des événements politiques actuels en égypte, et notamment le contrôle de l’extrême-droite sectaire sur le gouvernement, qu’elle a comparé à certaines valeurs de la société française découvertes lors de sa résidence. Azan signifie ”oreille” en arabe, mais fait aussi référence à l’appel à la prière. L’exposition résonne comme un écho aux questions concrètes que se pose la société égyptienne. Entre les débuts de la Révolution égyptienne et son arrivée en séjour d’études en France, Nada Rezq est passée par de très nombreuses étapes et transformations dans sa démarche intellectuelle. Au début de son séjour, c’est dans les sphères philosophiques et spirituelles, autour des questions de choix, que se posait son approche. Celle-ci a évolué et muri après quelques mois en France, pour intégrer ces dimensions aux questions de société.