Blog

Futurescape, Alexandrie, mai 2015

walskape

Projet réalisé avec le soutien de l’Institut Français – Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de la Culture et de la Communication/ DGCA. 

« Le passé fournit précisément une ressource imaginative – un monde inventif riche, permettant la critique – aux populations luttant avec le présent et espérant se procurer ce que le futur ne possède plus ».William Bissell, anthropologue.
Nous avons remarqué lors de nos séjours égyptiens la très forte préoccupation qu’ont les artistes, les enseignants et les étudiants pour la destruction du patrimoine architectural d’Alexandrie. La part de l’urbanisme informel s’est renforcée pendant les périodes post-révolutionnaires et plusieurs mouvements citoyens ont émergé pour endiguer cette tendance destructive.
L’association « Save Alex » lutte contre la disparition du patrimoine architectural alexandrin. Leurs actions portent sur la sensibilisation des habitants et la prise de conscience de la vie, de l’histoire de ces bâtiments qui sont l’âme d’Alexandrie.
La motivation de ce troisième atelier est de se projeter dans un avenir plus ou moins proche et de proposer à partir de l’histoire de ces quelques lieux en danger, une fiction d’anticipation.
Au travers de médiums variés nous allons nous servir de ces lieux patrimoniaux comme point de départ d’une expérience de pensée sur des futurs possibles, utopiques ou dystopique d’une Alexandrie en devenir.
Cet aller-retour entre un réel promis à la disparition et une fiction qui l’ancre dans un futur permet de sortir cette histoire d’un regard nostalgique et surtout de penser au-delà d’un présent si prégnant et parfois si étouffant.

Enseignants , ESA Aix
François LEJAULT: vidéaste, responsable de l’atelier vidéo et du projet LaboFictions
Guillaume STAGNARO, artiste, enseignant en hypermedia

Coordination
Julie Karsenty, ESA Aix-en-Provence

 

……………………………………. à voir ………………………………………..

les vidéos FUTURESCAPE

……………………………………………………………………………………….